Dans un contexte où l'on chiffre de plus en plus le parcours des personnes sans domicile fixe, il semble que certains événements de leur trajectoire restent encore statistiquement invisibles dont la statistique de décès.
L’approche axée sur les forces développée par la School of Social Welfare de l’Université du Kansas dans les années 1980 peut être considérée à la fois comme une philosophie d’intervention et comme un moyen concret d’offrir des services de soutien. 
Le compteur du tableau de bord 2000SOLUTIONS est passé de 552 personnes logées en date du 12 juillet 2017, à 1046 personnes logées en date du 12 juillet 2018, soit 494 personnes de plus en un an.
Sortir 2000 personnes de l'itinérance chronique et cyclique
#Objectif2020
19.07.2018
Besoin de vêtements dété ! Appel à tous pour l'organisme Chez Doris. Mouvement pour mettre fin à l'itinérance à Montréal
12.07.2018
Quand réinsertion et agriculture urbaine font bon ménage! Saviez-vous que le toit du Palais des congrès de Montréal hébergeait une ferme expérimentale de 15 000 pieds carrés? Ginette, elle, le sait parce que les plantes qui y poussent y croissent en partie grâce à elle et aux cinq autres agriculteurs urbains délégués par La Maison Du Père et le refuge La rue des Femmes à raison d’une matinée par semaine. «C’est un vrai plaisir d’être là. Chaque semaine, on voit le jardin qui progresse», confie-t-elle. Mouvement pour mettre fin à l'itinérance à Montréal
16.08.2018
Dans un contexte où l'on chiffre de plus en plus le parcours des personnes sans domicile fixe, il semble que certains événements de leur trajectoire restent encore statistiquement invisibles dont la statistique de décès. Voici une brève intitulée « Combien sont-ils à mourir sans domicile fixe ? », rédigé par Cynthia Lewis en janvier 2018, et qui est toujours d'actualité en référence à l'article de Mathieu Perrault paru dans la La Presse+.
L'itinérance dans les médias
#RevueDePresse
09.07.2018
Retour sur la recherche intitulée Besoins exprimés et préférences en matière de logement des utilisateurs autochtones de ressources communautaires sur l’île de Montréal, réalisée par Dr Eric Latimer, Ph.D. et son équipe de recherche, lancée en février dernier. À l'heure où l’emménagement du centre de jour The Open Door / La Porte Ouverte MTL suscite des inquiétudes, le #logement continue de répondre aux besoins des personnes autochtones. Notons que le service de centre de jour est essentiel pour la création de liens entre les personnes itinérantes et les intervenants qui obtiennent des résultats probants, via ce continuum de services, de la rue vers le logement. #Nunutsiak est un projet logement du même organisme The Open Door / La Porte Ouverte MTL ayant logé à ce jour 14 Inuits issues de l'itinérance chronique à Montréal.
03.08.2018
Se concentrer sur les forces de la personne, plutôt que sur ses manques et ses faiblesses. Voici une approche, intitulée L'approche axée par les forces, qui est de plus en plus utilisée en intervention pour évaluer et planifier les services en itinérance et santé mentale. Cette philosophie d'intervention gagne à se faire connaître puisqu'elle est plus efficace que d'autres approches et obtient des résultats positifs notamment au niveau de la réduction des hospitalisations et l’amélioration des symptômes et de la qualité de vie. À lire: un article du Dr Eric Latimer Mouvement pour mettre fin à l'itinérance à Montréal
12.07.2018
C’est l’incertitude à la Mission Saint-Michael. Après 91 ans d’existence, le centre, qui vient en aide aux itinérants — aussi connu sous le nom de « Toit rouge » —, craint de devoir fermer ses portes dans les prochains mois, faute de financement. #MissionSaintMichael #ToitRouge Mouvement pour mettre fin à l'itinérance à Montréal
L’itinérance chez les personnes immigrantes de Montréal
Série exclusive
Mouvement pour mettre fin à l'itinérance à Montréal © 2018.