10 choses à savoir sur les dénombrements des personnes sans-abri

Pas de commentaire Par Karine Projean | 2 décembre 2016
Illustration Crédit: Robert Gauthier

Les dénombrements des personnes en situation d’itinérance sont courants au Canada, mais ils ne sont pas toujours ce qu’ils semblent être. Nick Falvo, Ph.D, Directeur, Recherche et Data, Calgary Homeless Foundation a répertorié dix faits à savoir :

  1. Les gouvernements locaux détiennent déjà de l’information sur les personnes qui utilisent les refuges mais en ont très peu sur ceux qui dorment dehors.
  2. Différentes communautés au pays tiennent des dénombrements depuis une dizaine d’années, chacune avec sa propre méthodologie.
  3. En 2016, un effort a été fait pour coordonner les différents dénombrements à travers le pays. Cet effort a intégré 31 communautés couvrant sept provinces et un territoire.
  4. Les villes les plus populeuses du Canada ont choisi de ne pas tenir leur dénombrement cette fois-ci en raison, notamment, du temps de l’année choisi pour le tenir.
  5. Les dénombrements combinent la recherche et la défense des droits, ce qui peut compliquer les choses.
  6. Les élus dans certaines localités peuvent espérer avoir un plus petit nombre de personnes, d’autres un plus grand; dans le premier cas pour dire que les choses avancent, dans le second afin de démontrer les besoins.
  7. Un des défis est le besoin d’équilibrer la constance et la rigueur méthodologique avec les besoins et la flexibilité de la communauté.
  8. Est-ce que le décompte dehors est représentatif de cette communauté?
  9. Le gouvernement fédéral pourrait ajouter de la rigueur méthodologique à la démarche en demandant à Statistiques Canada d’y participer;
  10. Il y a plusieurs avantages à l’approche du statut quo, notamment le contrôle par la communauté.

En 2018, le gouvernement fédéral tentera à nouveau de mener un dénombrement national, en mars ou en avril, et les communautés recevront en conséquence des fonds de Emploi et Développement Social Canada.


Lire l’article original de Nick Falvo, Ph.D: « Ten things to know about Canadian attempts to count homelessness through Point-in-Time Counts. »


 

Liens d'intérêt

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Mouvement pour mettre fin à l'itinérance à Montréal © 2019.