La Ville de Montréal souhaite faire un dénombrement des personnes en situation d’itinérance

Pas de commentaire Par La rédaction | 18 décembre 2014
Illustration

La Ville de Montréal a octroyé le contrat du dénombrement des personnes  en situation d’itinérance à Montréal au Centre de recherche de l’Institut universitaire en santé mentale Douglas, sous la direction partagée d’Eric Latimer, Ph. D. et de James McGregor, expert en habitation sociale et directeur général du Mouvement pour mettre fin à l’itinérance à Montréal.

Le mandat consiste à examiner les activités de dénombrement dans d’autres villes, à proposer un modèle pour Montréal, à procéder au dénombrement le 24 mars 2015, et à produire un rapport pour la Ville de Montréal qui rend compte des résultats. Le mandat inclut aussi un dénombrement des personnes en situation d’itinérance cachée, ce qui se fera en effectuant des dénombrements supplémentaires les deux jours suivants.

Outre le Centre de recherche de l’Institut Douglas, le projet réunit des partenaires importants :

Le succès de ce projet repose également sur la collaboration de divers partenaires œuvrant dans le milieu de l’itinérance, soit tous les organismes communautaires, les arrondissements, la STM, le SPVM, les grands propriétaires du centre-ville, les universités, les hôpitaux, etc.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Mouvement pour mettre fin à l'itinérance à Montréal © 2018.