11M$ de Québec consacrés pour lutter contre l’itinérance

Un commentaire Par La rédaction | 7 mars 2018
Illustration

Le 6 mars 2018, la ministre déléguée à la Réadaptation, à la Protection de la jeunesse, à la Santé publique et aux Saines habitudes de vie, madame Lucie Charlebois, a annoncé un soutien additionnel de 11 M$ pour les personnes en situation d’itinérance.

Ce montant s’ajoute aux sommes déjà investies dans le cadre du Plan d’action interministériel en itinérance 2015-2020. Il est composé des 7 M$ prévus dans le budget de mars 2017 et de 4 M$ issus de la mise à jour économique de novembre 2017. Ces derniers sont destinés au soutien communautaire en logement social.

 

Québec s’engage à soutenir l’approche SRA

L’annonce la plus importante concerne les 7 M$. Ceux-ci permettront de loger quelque 225 personnes additionnelles en situation d’itinérance chronique au moyen de l’approche Stabilité résidentielle avec accompagnement (SRA). Ces personnes trouveront un logement social par le programme AccèsLogis ou occuperont un logement privé avec un Supplément au loyer. Elles seront accompagnées par des équipes d’intervenants en santé et en services sociaux et des partenaires du milieu communautaire.

Cette annonce consacre le premier investissement du gouvernement du Québec dans l’approche SRA et apporte des ressources supplémentaires à la réalisation de l’Objectif2020 qui propose de loger 2000 personnes issues de l’itinérance chronique sur une période de cinq ans. Cet objectif fut d’ailleurs cité par la ministre Charlebois qui semblait en faire sien lors de la conférence de presse de mardi. La ministre a également reconnu l’approche SRA comme étant une des meilleures pratiques pour aider les personnes en situation d’itinérance chronique à s’en sortir.

 

Plus de moyens pour répondre aux besoins de Montréal

À noter que la majorité des sommes annoncées sera réservée aux régions de Montréal, Québec et Montérégie. Pour sa part, Montréal recevra près de 63 % des 7 M$ en raison des besoins plus grands de la métropole.

« Montréal fait face à des défis particuliers dans la lutte contre l’itinérance. Je suis heureux qu’une bonne partie du financement gouvernemental soit accordé aux grands centres urbains comme notre métropole afin d’accompagner les gens en situation d’itinérance à se trouver un logis. » – Martin Coiteux, ministre des Affaires municipales et de l’Occupation du territoire, ministre de la Sécurité publique et ministre responsable de la région de Montréal

Finalement, la ministre a annoncé une autre bonne pratique en consacrant 150 000 $ à une « recherche évaluation ».

 

En 3 points, l’approche de Stabilité résidentielle avec accompagnement consiste à offrir:

  • une aide financière servant à réduire le coût du logement;
  • un accompagnement des personnes en situation d’itinérance par des intervenants en santé et en services sociaux;
  • et un soutien aux propriétaires des logements qui accueillent ces personnes.

Pour en savoir plus:

Communiqué de la ministre déléguée à la Réadaptation, à la Protection de la jeunesse, à la Santé publique et aux Saines habitudes de vie

Lutte à l’itinérance: Québec investit 11 millions $, Journal de Québec, 6 mars 2018

Québec débloque 11 millions pour lutter contre l’itinérance, ICI Radio-Canada, 6 mars 2018

Quebec government gives housing for homeless $11 million boost, The Canadian Press, March 6 2018

Quebec investing in homeless shelters, Global News, March 6 2018

 

 

 

 

 

 

Un commentaire

  1. Larry dit :

    Nous croyons que cette problématique a une incidence sur l’itinérance, la sécurité alimentaire, la santé mentale et psychologique ainsi que sur le respect du droit que nous avons tous de vivre dans la dignité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Mouvement pour mettre fin à l'itinérance à Montréal © 2018.