Plans de lutte contre l’itinérance

Ayant tenu en 1992 son premier dénombrement des personnes en situation d’itinérance, Calgary fut alors pionnière dans le domaine. Depuis, cette ville est citée en exemple pour ses actions coordonnées mises en place visant à solutionner l’itinérance.

La Ville de Montréal a lancé, le 7 mars 2018, son plan d’action en itinérance 2018-2020 sous l’intitulé « Parce que la rue a différents visages ». Ce plan est le résultat d’une concertation avec plusieurs partenaires et de la participation des personnes de la rue elles-mêmes à qui il s’adresse.

Québec annonce un soutien additionnel de 11 M$ pour les personnes en situation d’itinérance.

À Toronto, le manque de leadership provenant de la mairie au fil des années a fait en sorte que les groupes communautaires se sont organisés.

Résultats d’une vaste consultation nationale sur la prévention de l’itinérance des jeunes lancés par l’Observatoire canadien sur l’itinérance. Le rapport est le fruit d’efforts s’échelonnant sur six mois et de consultations à travers le pays auprès de 114 jeunes.

Vancouver a mis en place plusieurs innovations en termes de politiques et de coordination des systèmes. Pour faire face aux difficultés d’implanter de nouvelles pratiques, la volonté politique a joué un rôle dans la réalisation des progrès.

Selon l’auteur Carey Doberstein, qui se réfère aux chercheurs reconnus Stephen Gaetz et Michael Shapcott, deux dimensions clés peuvent répondre à l’itinérance : les innovations politiques et la coordination des systèmes.

Parmi les actions prioritaires de l’Objectif2020, le MMFIM a identifié l’inclusion sociale des personnes avec expérience de vie en itinérance dans les décisions qui les concernent. Ce dernier volet, d’une série de deux articles, se concentre sur la première année de la démarche.

Si la voix des personnes en situation d’itinérance a été traditionnellement absente des programmes et des décisions les concernant, il est désormais reconnu que leur participation apporte un regard complémentaire à la recherche de solutions visant à contrer le phénomène dans les communautés. Voici le premier volet d’une série de deux articles à ce sujet.

Les jeunes de 13 à 24 ans forment 20% de la population des personnes en situation d’itinérance au Canada. La première étude sur l’itinérance des jeunes au Canada vient d’être publiée par le Rond-Point de l’itinérance.

À partir de l’analyse de différents plans et stratégies de lutte contre l’itinérance à travers le monde et en tenant compte de l’avis de personnes ayant vécu une situation d’itinérance, des chercheurs canadiens proposent une définition opérationnelle de la fin de l’itinérance et ouvrent une consultation afin d’établir un consensus. Résumé de la démarche. L’Observatoire […]

Chef de file dans la lutte contre l’itinérance aux États-Unis, et avec un budget annuel de 241 millions $ consacré à cette problématique, la ville de San Francisco (SF) a permis de loger près de 22 000 personnes sans-abri depuis 2004. Toutefois, les autorités locales semblent incapables d’enrayer la croissance de ce phénomène, alors que les […]

Cet article est le deuxième d’une série portant sur des plans de lutte contre l’itinérance mis en œuvre avec succès en Europe et en Amérique du Nord. Le premier article de cette série sur la lutte contre l’itinérance a présenté l’historique du plan mis en place par la Finlande pour mettre fin à l’itinérance. La Finlande est, en […]

Cet article est le premier d’une série de deux articles portant sur des plans de lutte contre l’itinérance qui ont réussi. Le premier article présente la stratégie finlandaise en mettant en évidence les éléments clés qui en ont fait un succès. Le deuxième article présente l’approche de Medicine Hat (Alberta) pour lutter contre l’itinérance, en faisant ressortir […]

Le gouvernement du Québec est en train de faire une consultation publique en ce qui concerne la pauvreté et l’exclusion sociale. Selon l’appel des mémoires, la consultation publique a pour objectif de recueillir l’avis de la population sur les principaux enjeux entourant la lutte contre la pauvreté et l’exclusion sociale. Le Mouvement pour mettre fin à […]

Le Mouvement pour mettre fin à l’itinérance à Montréal présente sa démarche pour sortir quelques 2 000 femmes et hommes de l’itinérance chronique et cyclique en cinq ans. Pourquoi 2000 personnes ? JecompteMTL, dénombrement réalisé en mars 2015, permet d’affirmer qu’au moins 784 personnes vivent l’itinérance chronique (plus de quatre ans) et que 1 357 vivent l’itinérance cyclique, soit 2 141 personnes pour lesquelles […]

Pas de commentaire
05.01.2016

La conférence de presse du MMFIM tenue le 18 décembre dernier a engendré une couverture positive des médias dans les journées suivantes (voir ci-dessous). Maintenant il faut se mettre à l’œuvre! À ce titre, l’article publié par Nick Falvo sur le site du Rond-point de l’itinérance offre un rappel des défis en la matière. Bonne […]

The Mouvement pour mettre fin à l’itinérance à Montréal (MMFIM) unveils an initiative to help 2,000 men and women in Montreal exit chronic and cyclical homelessness over the next five years. > Read the plan to end chronic and cyclical homelessness (PDF). > Read the summary (PDF) Why 2,000 people? From the I Count MTL survey done in March 2015 […]

Pas de commentaire
17.12.2015

Chaque jour, de nouvelles personnes se retrouvent dans des situations à risque et plusieurs se retrouveront à la rue. Pour freiner l’itinérance, il faut un ensemble de programmes de prévention de l’itinérance et d’inclusion sociale. Le Plan interministériel prend de nombreux engagements à ce titre : Ce plan s’appuie sur une approche préventive audacieuse en proposant […]

Le visage de l’itinérance s’est beaucoup diversifié au cours des 50 dernières années. Les multiples voies qui mènent à une situation d’itinérance demandent des actions taillées sur mesure et qui tiennent compte de leurs spécificités. Le dénombrement de 2015 a identifié en surnombre les femmes immigrantes avec enfants, les vétérans et les Autochtones, en particulier les […]

Mouvement pour mettre fin à l'itinérance à Montréal © 2018.