Le Gym alternatif, un service novateur du YMCA

Pas de commentaire Par Mélanie Richer | 7 mars 2019

En novembre 2018, le Gym alternatif du YMCA a été sélectionné par Je fais Mtl, parmi plus de 250 projets qui visaient tous à générer un impact positif sur la ville et ses citoyens. Il a été identifié comme un « leader » dans le volet Mtl Inclusive et participative. Ce projet novateur s’inscrit dans la mission des YMCA du Québec qui est de bâtir des communautés plus fortes en offrant des occasions d’épanouissement et de vie active, saine et engagée pour tous. De plus, il est fondé sur des valeurs qui lui sont chères telles que l’inclusion, la collaboration, l’engagement, la bienveillance et le respect.

Le Gym alternatif est un volet du programme Dialogue du YMCA du Québec et a été mis sur pied en 2014. Il est un service d’inclusion sociale pour les personnes en situation d’itinérance ou de précarité, reposant sur une approche informelle d’intervention dans un milieu inclusif et avec mixité sociale. Ce service répond à un besoin d’occupation (contrer l’ennui) et permet à des personnes en situation de précarité de briser l’isolement.

Ce programme est offert dans les infrastructures de sport et de loisir des YMCA du Québec, où les participants pratiquent la musculation, la natation, le badminton, la boxe ou les sports d’équipe gratuitement. Un intervenant supervise donc les activités sportives et accompagne les participants dans leurs démarches de stabilisation afin d’améliorer leur qualité de vie. De plus, comme le souligne Roch Fortuné, coordonnateur, Projets Autochtones du Québec (PAQ), le Gym alternatif du YMCA permet de s’éloigner des drogues et des mauvaises influences pour se rapprocher d’un style de vie communautaire inclusif et égalitaire axé sur le bien-être et le support des membres qui le fréquentent.

En 2018, 253 personnes différentes ont bénéficié du Gym alternatif pour un nombre total de 4573 participations et plus de 1425 interventions psychosociales ont découlé de ce programme entre autres, des accompagnements, références, soutiens psychologiques.

Contrairement à certains services offerts aux personnes en situation d’itinérance ou de précarité, le Gym alternatif se distingue par son absence de stigmatisation. En effet, les participants et les membres réguliers des YMCA se côtoient dans les espaces sportifs. D’où peuvent naître de belles relations et des échanges constructifs, de part et d’autre.

Par ailleurs, une vidéo promotionnelle a été réalisée avec le soutien des participants. Le Gym alternatif a également été sélectionné pour recevoir un financement du Fonds pour le bien-être des vétérans et de leur famille afin d’offrir le service aux anciens combattants en situation d’itinérance ou de précarité, un projet en développement depuis janvier 2019.