État de l’itinérance en 2016: 1 $ de plus par semaine par Canadien pourrait éliminer l’itinérance

Pas de commentaire Par La rédaction | 21 octobre 2016
Illustration

Le rapport de l’État de l’itinérance au Canada en 2016 a été lancé le 20 octobre dernier par l’Observatoire canadien sur l’itinérance et l’Alliance canadienne pour mettre fin à l’itinérance.

Ce rapport démontre que non seulement le sans-abrisme pourrait être éliminé, mais aussi que l’éliminer est abordable. Les signataires du rapport félicitent l’initiative du gouvernement du Canada de la mise en œuvre d’une Stratégie nationale sur le logement et émettent des recommandations concrètes pour parvenir à mettre fin à l’itinérance.

Les recommandations: 

  1. Adoption d’un objectif national d’élimination de l’itinérance dont les résultats, les étapes et les critères sont clairs et mesurables.
  2. Renouvellement et étendue de la Stratégie des partenariats de lutte contre l’itinérance pour mettre l’accent sur Logement d’abord, la prévention et l’élaboration de systèmes de lutte contre le sans-abrisme coordonnés.
  3. Nouvelle entente-cadre fédérale/provinciale/territoriale qui définit le leadership local concernant le sans-abrisme et l’investissement dans le logement.
  4. Stratégies ciblées qui répondent aux besoins des sous-populations prioritaires, dont les jeunes, les anciens combattants et les populations autochtones.
  5. Entretien et étendue du parc de logements abordables existant.
  6. Exécution d’un avantage relatif au logement national.
  7. Crédit d’impôt pour le logement abordable.
  8. Revue et augmentation des investissements dans les logements abordables pour les Autochtones.

Quelques chiffres:

  • 35 000 Canadiens sont sans abri durant toute nuit donnée et 235 000 Canadiens vivent l’itinérance à un moment donné chaque année.
  • Alors que l’itinérance était surtout une affaire d’hommes, dorénavant elle s’est diversifiée: 27,3 % des personnes sont des femmes, 18,4 % des jeunes.
  • Le nombre de personnes âgées augmente et représente près de 25 % des utilisateurs de refuges. Les Autochtones y comptent pour environ 30 % et les vétérans, 2,2 %.

État de l'itinérance au Canada 2016 #SOHC2016


Fatal error: Call to a member function get_data() on string in /home/mmfimca/domains/mmfim.ca/public_html/wp-content/plugins/wp-simple-related-posts/simple-related-posts.php on line 126