Nouvelle étude sur les impacts sociaux des programmes de logement de la SHQ

Pas de commentaire Par La rédaction | 13 mai 2015
Illustration

Une étude d’impact des activités de la Société d’habitation du Québec (SHQ), réalisée par la firme AECOM a été été rendue publique.

L’étude cherche à mesurer la contribution des programmes de la SHQ au bien-être et à la qualité de vie des personnes et des communautés.

Elle mesure l’impact positif des programmes de la SHQ sur la réduction des coûts des services, rendue possible grâce aux programmes de logement liés à différents enjeux, dont la pauvreté, la santé mentale, et l’itinérance.

L’étude sur les retombées sociales des activités de la SHQ démontre clairement que les effets positifs des investissements de la SHQ se reflètent non seulement sur les ménages bénéficiaires et leur entourage, mais également sur l’ensemble de la société québécoise. Les interventions de la SHQ ont une influence positive sur l’employabilité, la réinsertion sociale et le revenu disponible des ménages et elles contribuent à mettre en place des conditions favorables à l’éducation et à l’épanouissement personnel et social des gens dans leur milieu de vie. On peut raisonnablement présumer qu’elles permettent également l’accroissement du sentiment de sécurité dans les espaces publics des villes et une intégration plus facile des immigrants dans la communauté.