Le gouvernement du Québec a présenté sa Politique nationale du lutte à l’itinérance. Elle cible cinq axes d’intervention prioritaires : le logement les services de santé et les services sociaux le revenu l’éducation, l’insertion sociale et l’insertion socioprofessionnelle la cohabitation sociale et les enjeux liés à la judiciarisation